Vos enfants souffrent d’une crise de croissance?

Vos enfants souffrent d’une crise de croissance?
Il est plutôt courant d’entendre les enfants en phase de croissance se plaindre de douleur. Le plus souvent aux jambes, aux cuisses et au dos. Est-ce que ces douleurs sont réellement causées par leur croissance ou si elle découle d’autres problèmes associés à leur alimentation ou leurs activités physiques?

Il y a bien des possibilités reliées avec des symptômes de douleur, c’est pourquoi il n'est pas possible de généraliser et d’autodiagnostiquer son enfant.

Il est cependant bien pertinent de comprendre les mécanismes associés à la croissance.

Attention aux crises! 

Il y a deux phases de croissance plus importante dans l’enfance. Celle-ci varie en fonction du sexe, les garçons ont naturellement une croissance plus tardive que les filles.

De 3 à 5 ans, puis de 8 à 12 ans, les articulations de vos enfants sont en pleine expansion. C'est-à-dire qu'elles s’allongent.

Il est très possible de ressentir des douleurs de types tiraillements, tensions associées avec ce changement rapide de la mécanique.

Les enfants s’en plaindront souvent la nuit ou vers la fin de la journée lorsqu’ils auront beaucoup sollicité les muscles, tendons et articulations en jouant.

Fatigue et surmenage

Malgré ce que certains peuvent s’imaginer, ce n’est pas parce qu’ils sont infatigables qu’il faut surmener nos tous petits.

Les enfants en croissance n’ont pas la tolérance de faire de l’activité physique de façon compétitive comme les adolescents.

Il n’est pas non plus recommandé de les exposer aux activités intenses avec ou sans impact. Par exemple, plusieurs heures de trampoline, la course à voiture (karting) et les sports de contact.

Vos enfants bénéficieront beaucoup plus d’activités récréatives où ils peuvent jouer.

Les pieds plats

Certaines situations de douleurs de croissance sont associées à une problématique de pieds plats.

Les pieds qui s’affaissent suite à l’absence d’une arche plantaire peuvent entrainer des compensations dans les mollets, les genoux, les hanches et la colonne vertébrale.

Dans une telle situation, il faut s’empresser de comprendre pourquoi les pieds sont plats et quelle est la cause de ce problème.

Posture, mal de dos et mal de jambe

Les douleurs aux jambes découlent dans bien des cas de problème à la colonne vertébrale.

Un pincement ou une inflammation reliée à une chute sur les fesses, une posture tordue lors du sommeil ou même découlant d’un accouchement difficile est plutôt commune.

C’est pourquoi la santé de la colonne vertébrale chez l’enfant commence idéalement dès leur premier mois de vie.

Avec un examen de la colonne par un chiropraticien, on s’assure de la bonne mobilité et du bon alignement de chacune de leurs vertèbres.

Ainsi, on prévient les urgences ou les problématiques de croissance plus incapacitante.

Si vous suspectez une asymétrie dans la colonne vertébrale de votre enfant.

Si les vêtements semblent tomber curieusement sur leurs hanches ou leurs épaules.

S’ils se plaignent d’inconfort, de douleur ou que vous vous questionnez sur certaines de leurs postures au quotidien.

Ce sont les signes qu'une visite vous serait bénéfique? N'est-il pas temps d'aller voir votre chiro?

On adore vous lire! Laissez vos questions ou commentaires dans la boite ci-dessous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Retour haut de page