Tu es un sanglier

Tu es un sanglier, tu es un sanglier!

«Par Osiris et par Apis, regarde-moi bien. Tu es maintenant un sanglier, oui, un sanglier. »
Une citation tirée du film Les Douze Travaux d’Astérix... Ironiquement, je n’aime pas Astérix.

Cette phrase vous évoque quelque chose ? Bien sûr, qui n’a jamais regardé Les Douze travaux d’Astérix? Pour moi, elle m’est familière, mais sous un autre angle. Elle m’est familière parce qu’on me la répète souvent dès que je parle de mon métier.

Nouvelle venue sur le blogue de Vitamine ta vie, je ne peux me présenter sans référer à cette phrase qui vient tout de suite en tête quand je dis que je suis hypnothérapeute. Oui, vous avez bien lu, j’ai fait de l’hypnose mon métier. Et non, vous ne deviendrez pas un sanglier en lisant ce texte.

En fait, en me rencontrant, les gens font deux associations. L’hypnotiseur des Douze travaux d’Astérix, ou encore, Messmer. Je pense préférer l’association avec ce dernier, après tout, nous avons deux points en commun : les yeux bleus et nous sommes québécois.

Toutefois, nous ne faisons pas le même métier, bien que nous utilisons le même outil pour travailler.

Hypnose thérapeutique vs hypnose de scène

Je crois donc important ici de vous apprendre la différence entre l’hypnose thérapeutique et l’hypnose de scène. Une première distinction réside dans la rapidité à atteindre l’état d’hypnose.

Dans un spectacle, tout doit se faire rapidement. C’est pourquoi ce ne sont pas tous les spectateurs qui montent sur scène, ne sont choisis que des sujets très suggestibles. Et il ne faut pas oublier que dans un spectacle, c’est le spectaculaire qui prime.

Vous verrez donc des participants, volontaires pour vivre un moment agréable les amenant parfois à faire des actes aussi ridicules que de faire la poule. Ils sont volontaires pour ceci, l’hypnotiseur ne les oblige pas le moins du monde.

En état d’éveil en tout temps

Avec l’hypnose thérapeutique, que ce soit avec un hypnothérapeute, ou à l’aide d’un média audio d’auto-hypnose, les gens ont le temps d’être amenés graduellement et à leur rythme à l’état hypnotique.

C’est donc un leurre de croire que vous n’êtes pas hypnotisable.

Durant tout le processus, vous êtes pleinement conscient, aucunement endormi ou sous le contrôle de l’hypnothérapeute. Vous êtes simplement calme et détendu, ce qui facilite l’acceptation des suggestions hypnotiques et autres techniques qu’utilisera le thérapeute. Rien de mystique, n’est-ce pas?

En mode Alpha

En fait, plus rationnel encore, l’état d’hypnose est accessible via un ralentissement des ondes cérébrales du cerveau. Vous y accédez déjà tous et toutes avant de vous endormir. Vous n’êtes simplement pas connaissant de ce fait, et ne prolongez pas le moment.

Avant de dormir, il s’agit du moment où vous êtes encore dans vos pensées, mais sentez que celles-ci s’effacent. Vous pouvez ressentir des changements au niveau de votre corps, sensation de lourdeur, de froideur, ou encore vos muscles tressautent. Vous savez que vous êtes sur le point de glisser vers le sommeil. Vous êtes en mode alpha, et vos ondes cérébrales ont ralenti.

Voilà donc la différence entre l’hypnose de scène et l’hypnose thérapeutique.

Je vous amènerai dans mes prochains billets dans le merveilleux monde de votre inconscient, alors qu’à d’autres moments, vous voyagerez avec moi dans mes réflexions et à travers ma passion pour l’optimisation du bien-être de l’humain et la réalisation de nos rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page