Et si dramatiser était bon pour nous?

Sabotez-vous votre bonheur?

Je suis récemment tombée sur une citation qui m'a fait sourire et m'a rappelé la guérison de certaines blessures et tout le chemin parcouru d'une grande partie de ma vie passée.

L'auto-sabotage est lorsqu'on dit que nous voulons quelque chose et que nous nous assurons que cela n'arrive pas. ~ Alyce P. Cornyn-Selbyante.

Avez-vous réalisé que la plupart de nos objectifs visent tous à atteindre le même résultat? Celui de ressentir le bonheur et d'être heureux.

Et si le bonheur a toujours été là et tout ce que nous avions à faire est de supprimer les blocs que nous avons construits?

Et si le bonheur était notre droit de naissance et que rien n'avait le pouvoir de nous l'enlever, sauf si on leur accorde la permission?

Eh bien, je peux vous dire que ce n'est pas le genre de questions que j'ai entendues en grandissant dans une famille fachée qui croyait que tout le monde était en faute et responsables de son malheur.

Jamais personne n'a osé demandé à mon père ou ma mère :  « Excuse-moi, mais comment quelqu'un (ou quelque chose) peut-il nous enlever notre bonheur? Ce n'est pas comme un meuble qu'on peut transporter!

Le bonheur vit dans notre coeur et notre âme! 

En ce qui concerne le bonheur, la plupart d'entre nous pratiquons, inconsciemment ou consciemment, l'auto-sabotage. En fait, cela fait partie de notre vie quotidienne.

Il arrive régulièrement que nous soyons notre plus grand obstacle sur la route vers le bonheur. Êtes-vous prêt à vous enlever du chemin?

Vous fier sur des facteurs externes pour vous rendre heureux

Seulement nous pouvons nous rendre heureux. C'est pourquoi nous devons commencer cette quête par le développement de la conscience de soi.

Parce que plus nous sommes alignés avec nos propres pensées, notre sens de la joie et nos propres déclencheurs, plus il sera facile de pratiquer la pleine conscience requise pour être plus bienveillant avec nous-même.

Il est nécessaire d'être plus confiants et responsable afin de créer le prochain chapitre de notre vie.  Alors, commençons.

« Une fois que X se produira, alors je serai ou je sentirai Y ... »

On a tous fait cela à un moment ou à un autre. Pour illustrer le fait qu'on tombe dans le piège du X = Y, je prendrai l'exemple d'un divorce.

Pour débuter, nous nous disons qu'il faudra une certaine situation extérieure (ce que j'appelle le X) pour nous permettre d'atteindre un état interne (ce que j'appelle Y).

Est-ce que certaines de ces phrases vous semblent familières?

  • « Une fois les documents signés, je serai heureux »;
  • « Je serai heureux lorsque je trouverai de nouveau l'amour. Une personne qui sera beaucoup mieux que mon ex »;
  • « Quand la maison sera vendue et que je me débarrasserai de tous ces souvenirs et fantômes, je serai heureux »;
  • « Dès que je ne me sentirai plus stressé, je prendrai le temps de travailler sur moi pour être heureux »;

Bon ici, j'ai pris l'exemple d'un divorce, mais sachez que ces phrases s'adaptent à toutes sortes et à plein de situations quotidiennes.

Alors, comment éviter de tomber dans le piège X = Y?  Et, si nous sommes déjà pris au piège, comment pouvons-nous en sortir?

Ce n'est qu'en transformant ce qui se passe à l'intérieur de soi que nous pouvons commencer à goûter au  bonheur.

C'est simple, mais pas facile!

Nous devons commencer à penser à regarder vers l'intérieur et à compter sur nous-mêmes pour être heureux.

Aucun montant d'argent ou de validation externe ou de statut ne le fera pour nous. Cela doit venir de l'intérieur.

Nous devons consciemment choisir la gratitude et le bonheur, même si nous nous sentons débordés et que notre vie est dans le chaos.

Même lorsque nous avons l'impression d'être seul ou d'avoir été trahi ou d'être impatient ou que nous n'allons jamais réussir à traverser de l'autre côté, plus fort et plus confiant que lorsqu'on a commencé.

Nous choisissons de réagir d'une façon qui ne nous aide pas vraiment puisque ces sentiments surviennent tous de l'influence extérieure.

Indépendamment de l'endroit où nous sommes dans le processus, nous devons tous choisir consciemment d'être heureux, d'être reconnaissants et de trouver de la joie dans le fait que nous sommes ici, nous sommes en vie, et que nous avons une valeur inestimable seulement d'être soi.

Nous devons choisir d'accueillir le fait que nous devenons autonome, que nous avons la capacité de vivre selon nos propres termes, et que nous devons compter sur nous-mêmes pour être heureux.

C'est quelque chose que les circonstances extérieures ne devraient pas déterminer pour nous.

Exercice - Découvrez votre bonheur interne

Cela peut faire plusieurs années ou peut-être même du plus loin que vous vous souvenez que vous cherchez le bonheur à l'extérieur de vous.

Il est possible que vous ayez la certitude que ce soit impossible pour vous, mais gardez l'esprit ouvert. Voici un exercice qui vous aidera à démarrer le processus et à entraîner vos muscles émotionnels.  J'ai gardé l'exemple du divorce pour vous démontrer les étapes.

Étape 1 : Nommez les choses et les personnes sur lesquelles vous vous fiez pour être heureux.

Ex : Être dans une relation avec un homme qui me traite bien me rendra heureuse.

Étape 2 : Inversez le script. Reconnaissez comment le facteur externe a pu vous amener dans l'illusion, mais ramenez le bonheur vers l'intérieur et prenez-en toute la responsabilité.

Aucune relation au monde ne me rendra heureuse si je ne m'aime pas d'abord et que je ne me traite pas avec amour et bienveillance.

Désormais, je porterai mon focus sur moi-même et je travaillerai à développer ma pleine conscience. Je dois commencer à m'observer, à m'interroger, à prendre soin de moi et à trouver la joie d'être seule avec moi-même (ma meilleure compagnie).

Je choisis de profiter de ce nouveau voyage de m'aimer - la plus grande histoire d'amour qu'une personne puisse avoir.

Étape 3 : Chaque fois que vous tombez dans le piège X + Y et que vous nourrissez l'illusion que vous avez besoin d'un élément extérieur pour être heureux, faites cet exercice.

Faites-le souvent. Plus vous pratiquez à découvrir votre bonheur interne, plus votre vie sera remplie de gratitude, sans le besoin de compter sur un facteur extérieur que vous ne pouvez contrôler afin de vous rendre heureux.

Personne n'arrivera non plus chez vous, un jour, avec un beau gros paquet de bonheur. Je vous assure que même si ça pouvait se produire, ce ne serait qu'une gratification instantanée et temporaire.

Vous pouvez arrêter d'attendre et être heureux dès maintenant!

Rappelez-vous que vous êtes digne de respect, d'amour et de joie, quelles que soient vos lacunes et vos fautes. Choisissez vos pensées et vos actions judicieusement et ressentez la différence.

Je vous assure que vous êtes assez fort et courageux pour trouver votre bonheur en vous. En faisant cela, vous rayonnerez et nécessairement votre bonheur se répandra partout à l'extérieur.

Est-ce que vous vous surprenez à chercher votre bonheur à l'extérieur? Qu'allez-vous changer pour pratiquer le bonheur interne?

Vitaminez-nous en laissant vos commentaires ou questions dans la boite ci-dessous !

4 réflexions sur “Sabotez-vous votre bonheur?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page