On ne se comprend pas tout le temps !

On ne se comprend pas tout le temps !

Les enfants se chicanent entre eux, le petit dernier pleure de frustration et maman est déçue que personne ne vienne l’aider. Dans ces trois situations, le problème de base est le même : la communication.

Apprendre à communiquer ses besoins n’est pas toujours chose facile. Peu importe l’âge, certaines situations nous sortent de notre zone de confort et peuvent influencer notre façon de nous exprimer.

Communiquer, ça s’apprend !

Avant même de pouvoir parler, le bambin doit arriver à se faire comprendre de ses parents. Ce défi de taille nécessite beaucoup d’imagination et de persévérance. Quelques fois, ils utiliseront même des signes pour se faire comprendre.

Durant la petite enfance, les frères et sœurs auront maintes occasions d’apprendre à gérer leurs conflits. Leurs capacités à communiquer détermineront souvent l’issue positive ou négative de la situation.

À l’adolescence, les fluctuations émotionnelles du moment, mêlées aux besoins grandissant d’autonomie et d’indépendance, envenimeront souvent les discussions avec les parents.

À l’âge adulte, les grandes attentes envers tous et chacun, ainsi que l’incapacité à maîtriser certaines émotions entre en jeu.

Elles brouilleront les mécanismes de communication en place et amèneront une succession de déceptions et de souffrances intérieures.

À chacune des étapes de la vie, un apprentissage est nécessaire pour acquérir des outils qui faciliteront la communication.

L’apprentissage du langage maternel fait partie des premiers outils. Par la suite, viennent des techniques de résolution de conflit et de gestion des émotions.

Un point en commun

Indépendamment de l’âge, un point en commun rejoint la majorité des problèmes de communication : la difficulté à maîtriser ses émotions.

Lorsque la communication devient difficile pour un interlocuteur, il est fort à parier qu’une émotion désagréable vient de surgir en lui.

Un enfant qui vient de se faire réprimander injustement, pourra rester figé par l’émotion et ne pas être en mesure d’exprimer clairement ce qui s’est réellement passé.

En étant incapable de communiquer l’injustice qu’il a vécue, il refoulera l’émotion en lui et restera blessé par l’intervention.

Si la situation se répète souvent, il grandira et entretiendra ce blocage émotionnel inconscient.

Ce genre de réaction, durant l’enfance, peut avoir des répercussions à l’âge adulte. Ainsi, devant une injustice, certains adultes auront de la difficulté à faire valoir leur point de vue.

Mais la maîtrise des émotions va bien au-delà de cela.

Comprendre la source des conflits

Beaucoup d’émotions désagréables et d’incompréhension sont à la source des conflits, autant chez les adultes que chez les enfants.

En se questionnant sur l’émotion soulevée par la situation, il est alors possible de découvrir le besoin non comblé qui se cache derrière. En comblant ce besoin, le conflit disparaît.

Un enfant peut avoir un comportement désagréable. Cependant, en prenant le temps de le questionner gentiment, il vous dévoilera peut-être qu’il cherchait simplement à avoir de l’attention.

En comblant son besoin d’amour, la situation cessera de s’envenimer.

C’est la même chose pour la maman qui est déçue que personne ne vienne l’aider à ranger.

Au lieu de refouler en silence et de devenir impatiente et susceptible, elle doit prendre conscience de ses propres besoins et arriver à les nommer.

Car en bouillant de l’intérieur et en changeant soudainement d’attitude, inévitablement, de l’incompréhension surgira de l’entourage.

De plus, les autres membres de la famille pourraient réagir négativement à son changement d’humeur et ainsi générer un conflit.

Nommer qu’elle a besoin d’aide et peut-être besoin de repos, évitera beaucoup de malentendus.

La prochaine fois qu’un problème de communication surviendra, allez-vous chercher à comprendre le point de vue de l’autre, avant de réagir fortement?

J’adore vous lire! Laissez vos commentaires ou questions dans la boite ci-dessous!

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Retour haut de page