Audacieuse vitamine…

Audacieuse vitamine…

Il m’a fallu de l’audace, comme plusieurs d’entre vous, j’en suis certaine, pour vivre ma vie jusqu’ici. Quand on y pense, il nous arrive à tous d’avoir un je ne sais quoi qui nous pousse dans le dos et ce petit quelque chose s’appelle audace.

Mais voilà que je suis à bâtir un magazine! Mais qui dit magazine, dit aussi chroniqueurs et plusieurs (rires)! Je vous jure que j’attendais impatiemment que ce petit je ne sais quoi vienne me pousser très fort dans le dos et j’ai attendu… en vain.

Oui, c’est que l’audace ne nous obéit pas comme nous le voudrions. Qui l’eût cru! J’avais l’audace timide (rires)!

C’est en me rappelant mon rêve et tout ce que d’y rêver me faisait vivre en émotions intenses que je me suis dit que je n’avais pas le choix. C’est ainsi qu’un beau jour, du bout des lèvres, j’ai prononcé la question à Céline Legault : accepterais-tu toi qui es si occupée d’être chroniqueuse pour mon magazine? La réponse ne s’est pas fait attendre longtemps! « Cela me fera un réel plaisir de contribuer à ton rêve! »

Je ne sais à ce moment si j’étais plus heureuse que surprise, car, honnêtement, je la savais vraiment très prise et en balbutiant ma question je l’entendais déjà me dire « non »!

Quand l'audace brise les scénarios

Ce oui du tac au tac est venu brisé mon trac.

Dans la même semaine, mon équipe était quasi complète. Dire que ce premier OUI retentissant allait devenir coutume chez les gens que j’allais contacter et à qui j’allais demander de faire de mon rêve une réalité!

Quelqu’un me l’aurait prédit avec une véritable boule de cristal que je ne l’aurais pas cru!

Depuis le début de cette aventure que je vis, il s’en est passé des choses. Certains ont changé d’idées et c’est OK. D’autres se sont ajoutés à l’embarquée. Mais c'est plutôt le sentiment que j’ai ressenti de fierté et d’accomplissement quand j’ai osé demander.

Je me suis aussi rendue compte qu’on pouvait me dire un oui et pas juste le non que je m’attends à recevoir, et ce sentiment est, à ce jour, inégalable.

Avec l'audace vient la fierté

Je suis fière de moi parce que de plus en plus j’ose. J’ose prendre ma place à moi, car elle n’appartient à personne d’autre qu’à moi.

Et ce faisant, je ne prends pas celle d’une autre personne non plus. Je trouve important de le mentionner puisqu’on a souvent la croyance qu’on va déranger si on ose.

Je comprends enfin que je vais me déranger si je n’ose pas! J’aurai le regret de ne pas avoir nourri cette petite chose, ce je ne sais quoi, qui s’appelle audace. Je me demanderai toujours si j’avais fait telle ou telle chose, si les choses justement auraient pu être différentes…

Maintenant, je sais qu’avoir de l’audace n’est pas impolie. Demander de l’aide ou, comme dans mon cas, demander de rêver ensemble et de concrétiser ce rêve est un compliment que je fais à l’autre.

Je lui dis que je lui fais confiance pour lui confier une parcelle de ce à quoi mon cœur aspire. Je lui dis que je reconnais son talent, ses aptitudes ou même son audace, pourquoi pas!

Fonder le magazine de mes rêves est un grand travail. Lorsque je me couche à la fin de chaque jour, il ne me prend pas trop de temps pour trouver le sommeil. Mais lorsque je me réveille au matin, je sais que je pourrai vivre une belle journée, aller au bout de ce rêve en compagnie de gens précieux qui y croient eux aussi.

C’est ce que le fait d’avoir nourri moi-même, d’abord timidement peut-être, mon audace m’a apporté.

J’adore vous lire! Laissez vos commentaires ou questions dans la boite ci-dessous!

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Linda Abel
Linda Abel
3 années il y a

J'ai beaucoup ce que tu as écris sur l'audace car je suis justement dans ce moule. demain rv avec Céline pour m'aider à partir mon entreprise en tant que thérapeute spécialisé en relation d'aide je suis une femme de 62 ans et j'ai le goût d'aller de l'avant Peut-être que nous allons avoir des choses à faire ensemble. J'aimerai faire une différence dans la vie des gens comme toi tu fais. Bravo à toi et à ton équipe.

Josée Durocher
3 années il y a
Reply to  Linda Abel

Merci pour les bons mots! C'est très gentil de votre part. L'audace, quel beau terme n'est-ce pas? Je vous encourage à la pratiquer de plus en plus Linda. Jx

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Retour haut de page