Mercure rétrograde en novembre

Mercure rétrograde en novembre
Alors que Vénus reprend sa marche en avant, le matin du 16 novembre à 5h52, c’est au tour de Mercure de rétrograder en début de soirée, à 20h33.

Et c’est dans le signe du Sagittaire, sur le 13e degré, que Mercure amorce sa marche arrière en aspect de tension avec Vénus qui stationne sur le 25e degré de la Balance, formant tous deux un pattern très dynamique avec Uranus et Neptune.

Ses effets

Il déclenche donc très fortement les effets de cette Vénus stationnaire. Il y a de l’amour dans l’air en novembre! Et il se décline différemment selon les caprices d’Uranus.

Pour certains, c’est le coup de foudre, romantisme assuré et pour d’autres, la rupture, brouillard imposé.

Parce que, voyez-vous, l’excentrique Uranus est la planète symbolisant les surprises extrêmes. Mais comme il incarne également le réveilleur de conscience, il propose une vision claire lorsque combinée avec l’énergie mercurienne.

Une réflexion s’entame en cette mi-novembre et s’impose durant toute la période de rétrogradation qui se terminera le 6 décembre lorsque Mercure reprendra sa motion directe. Mais, à ce moment, ce sera à la toute fin du Scorpion, sur le 27e degré, qu’il aspectera Uranus encore une fois.

Un peu d’astronomie

Trois fois par an, la planète Mercure se trouve à faire une rétrogradation dans son mouvement céleste autour du Soleil. Vue de la Terre, elle semble reculer sur son orbite. En fait, cette marche arrière est une illusion d’optique pour nous, les Terriens, car Mercure, en réalité, ne recule nullement.

Ce phénomène s’explique par la position orbitale des deux planètes, Mercure et Terre, en fonction de leurs distances au Soleil et de leurs vitesses de rotation autour de lui. Mercure étant plus près du Soleil, sa vitesse de rotation autour de l’astre central est donc plus rapide que celle de la Terre.

En observant Mercure de notre planète, en mouvement, elle aussi, autour du Soleil, mais à une vitesse plus lente, parce qu’à une distance plus éloignée, nous avons l’impression, à certains moments de l’année, sur notre parcours orbital, que Mercure semble ralentir pour s’arrêter un moment et reculer ensuite pendant quelques semaines.

Comme la Terre continue, elle aussi, d’avancer sur son orbite, cette illusion se dissipe peu après, et Mercure semble s’arrêter, encore une fois, pour changer son mouvement et reprendre de nouveau sa marche en avant.

C’est exactement le même phénomène qui se produit lorsque Vénus rétrograde. Cependant, dans son cas, elle ne rétrograde qu’une seule fois par année et demie.

Question de perception

On sait très bien que notre perception des choses crée notre vision du monde car notre observation d’une situation devient notre réalité.

Que cette observation soit vraie ou fausse dans la réalité, si on la tient pour véridique, elle l’est pour nous, de notre point de vue. Car pour connaître le point de vue d’un autre, il faut se tenir là où il se situe.

Et Mercure est justement la planète qui gouverne les fonctions de l’intellect. Il régit entre autres l’apprentissage et la communication, la négociation et l’analyse, le commerce et le transport. Lorsqu’il rétrograde, tous les domaines qu’il gouverne se trouvent perturbés.

Communication court-circuitée

La façon de communiquer notre perception des choses, d’expliquer notre point de vue, d’affirmer nos idées ainsi que la manière de transmettre notre message et de capter celui des autres, relèvent du ressort de Mercure.

Voilà pourquoi, lorsque Mercure rétrograde, la communication se trouve biaisée et court-circuitée. Les échanges verbaux deviennent ambigus car la capacité de percevoir le message se déforme et l’objectivité du raisonnement se transforme en subjectivité.

Chacun vit dans sa bulle, l’esprit absorbé dans des réflexions personnelles importantes qui exigent une prise de décision. Chacun ressasse ses idées sans se préoccuper de celles des autres.

On dénote alors une tendance générale à l’introversion. Pas étonnant que les malentendus soient monnaie courante lorsque Mercure fait marche arrière.

Clarifier ses pensées devient un cauchemar et tenter d’en faire part à quelqu’un constitue presqu’un exploit!

Négociation chaotique

Négocier dans de pareilles conditions s’apparente à recréer une véritable tour de Babel et  gérer l’agenda relève du miracle.

Les messages se perdent, on rate les rendez-vous, et pas moyen de rejoindre les gens pour les avertir d’un retard, on inverse les données, on oublie un outil essentiel, on se trompe de journée... Bref, c’est le chaos!

Comme on néglige les détails, des erreurs se glissent facilement et leur détection se trouvant embrouillée, on le réalise souvent trop tard. Une double vérification s’impose lorsque Mercure rétrograde, si on veut éviter des coûts en surplus pouvant grever un budget.

Bris d’appareils

Sans parler de toutes sortes d’imbroglios avec les appareils servant à la communication! Le cellulaire bloque, le téléviseur se dérègle, l’ordinateur tombe en panne, l’internet fait des ratés, etc.

D’autres appareils électriques peuvent aussi nous claquer dans les mains, sans aucun signe avant-coureur. C’est à n’y rien comprendre.

Cela va des irritations mineures aux problèmes majeurs. Rien ne sert de se hâter à réparer les pots cassés, les choses se replacent souvent tout naturellement quand Mercure redevient direct.

Réseaux routiers affectés

Emprunter la route quand Mercure rétrograde est souvent un vrai cauchemar. Embouteillages monstres, voitures en panne, circulation difficile, voies souvent détournées à cause des innombrables travaux routiers, bref, c’est l’enfer sur les routes.

On est distrait, on se fait couper le chemin et, comme en ce moment, il est en aspect difficile avec Uranus, les accidents seront légion. Petit conseil : redoublez de prudence! Et surtout, attendez pour votre visite au garage si ce n’est pas urgent : la facture risque d’être salée!

Réflexions

Il faut donc s’armer de patience et en tirer le meilleur parti. Cette période doit être utilisée à repenser nos stratégies.

Notre vision étant déformée, on doit se contenter d’observer et de profiter de cette période de rétrogradation pour se documenter, réviser ses positions et analyser en profondeur, en vérifiant toutes les données que l’on puisse trouver afin d’y apporter toutes les modifications et les corrections nécessaires.

Comme Mercure ralentit son rythme et piétine presque sur place pendant un moment, notre esprit est plus enclin à reconsidérer les choses et nous devenons plus lucide dans nos évaluations. De nouvelles activités peuvent être planifiées mais non exécutées. Si on le fait trop tôt, on peut avoir à tout reprendre, une fois que Mercure redeviendra direct.

Ensemble, vitaminons nos vies! Laissez vos commentaires/questions dans la boite ci-dessous!

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de