Le monde a besoin de ceux qui ne se sentent pas à la hauteur

Le monde a besoin de ceux qui ne se sentent pas à la hauteur

Le titre vous interpelle ? Et pourtant, il exprime une tendance qui se retrouve un peu partout dans le monde : il y a beaucoup de personnes qui manquent de confiance en elles, voire se sentent nulles, et qui sont pourtant juste brillantes !

Et c’est de VOUS que le monde a besoin maintenant!

Bien évidemment, il y a tous les cas de figure, mais permettez-moi de me concentrer aujourd’hui sur cette catégorie de personnes qui sont timides, effacées, mal intégrées, en manque de confiance de façon épouvantable… et qui sont pourtant tout l’inverse de ce qu’elles pensent.

Et c’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur en ce moment parce que, je pense que beaucoup seront d’accord, le monde est en train de changer, les consciences sont en train de changer, nous avons désespérément besoin de nouvelles idées, nouveaux paradigmes, nouveaux schémas pour faire fonctionner la société.

Et soyons honnêtes, ce n’est pas en faisant « comme avant » et en restant fidèles aux traditions centenaires que nous y arriverons!

Le présent et l'avenir

Quand je regarde le présent et l’avenir, si j’écoute vraiment ce que me disent mes ressentis et mon intuition, c’est évident que les personnes qui vont aider à créer la nouvelle société sont celles qui se sentent en décalage avec la société actuelle.

Vous, qui vous reconnaissez dans tout ça, non seulement vous avez votre place dans la société, mais cette place va devenir de plus en plus importante. J’aimerais tellement que vous en preniez réellement conscience.

Vous avez l’impression que vous êtes moins bien équipé que les autres pour réussir dans la vie, alors qu’en fait si vous prenez un pas de recul, vous pourrez voir tout ça sous un angle différent : vous pouvez, en fait, faire réussir la Vie à travers vous.

Deux aspects importants

Il y a deux aspects à ce sujet qui me paraissent importants :

1. l’aspect individuel, où il est primordial de prendre en compte notre souffrance, se sentir entendu, compris, puis rassuré et confiant pour avancer vers nos rêves ; c’est l’étape où on laisse le temps requis à notre ego blessé (ego au sens « individu », pas au sens péjoratif) de guérir;

2. l’aspect universel où on doit (et je pèse le mot) dépasser l’aspect individuel ; c’est quelque chose qu’on doit réellement au monde, à la planète Terre. On ne peut plus vraiment se permettre de continuer à se complaire dans notre situation actuelle. Là, c’est l’étape où on dépasse le point de vue de l’ego.

Les deux aspects, les deux étapes sont importants. On ne peut pas sauter la première, mais on ne peut pas non plus s’y arrêter.

De réels atouts

Mais regardez-vous avec plus d’attention : avez-vous remarqué que vous avez une tendance naturelle à vouloir faire du bien autour de vous, parfois à vous oublier vous-même ?

Avez-vous remarqué que vous n’êtes pas matérialiste, et que tout ce qui touche à la nature humaine, aux sentiments, même à la spiritualité, aux vraies valeurs profondes, ça a beaucoup plus d’importance pour vous ?

Avez-vous remarqué que ce qui vous anime vraiment, ce sont vos rêves, vos idéaux, beaucoup plus que l’argent ou la réussite sociale « standard » ?

Le truc c’est que tant que nous n’avons pas guéri nos propres blessures, comblé nos manques, ces merveilleux aspects de notre personnalité sont plutôt vécus et vus comme des faiblesses et des freins.

Donc, nous n’avons pas vraiment l’habitude de les voir comme de réels atouts, de le ressentir de cette façon-là dans nos tripes, et de nous en servir.

Et pourtant… c’est ce qui était prévu au programme pour nous, et vraiment c’est le moment d’y faire face.

Alors, si nous arrivons à nous comprendre et nous accepter nous-mêmes, avec nos bizarreries, nos faiblesses et nos défauts, ces fabuleuses qualités ressortent et brillent sous un autre jour.

Nous sommes beaucoup plus à même de nous donner le droit de nos propres forces. Et ce n’est que là que nous pouvons avancer sur le chemin de nos rêves, ou autrement dit laisser couler le flot de la Vie à travers nous, librement.

Parce que nous ne faisons plus porter à nos rêves le poids de « nous-mêmes » tel que nous avons l’impression d’être : nuls, pas à la hauteur, faible, « les autres y arriveront, mais pas moi ».

3 petits conseils pratiques

Je n’ai pas réellement de conseils pratiques à donner dans cet article, mis à part peut-être trois petits :

- Sachez qu’entre ce que vous pensez savoir à propos de vous-mêmes, et ce qui se passe réellement dans votre monde intérieur, il peut y avoir un grand décalage. Donc :

- Soyez à l’écoute de vos ressentis (émotions, sensations physiques) et faites-leur confiance : si vous sentez que quelque chose n’est pas tout à fait juste, aligné, ou sonne faux… ou si vous pensez une chose, mais que votre émotion ou votre corps vous démontrent l’inverse… arrêtez-vous 2 minutes et accordez de l’attention à ces ressentis. Et… :

- Soyez honnêtes avec vous-mêmes par rapport à ce que vous ressentez. Ne vous mentez pas. Fermer les yeux sur quelque chose qui ne vous plaît pas vous flattera pendant un temps, mais ne vous rapprochera pas de ce que vous souhaitez dans votre cœur.

Montrez l'exemple

Vraiment, la conscience de soi et l’honnêteté avec soi-même sont deux choses dont nous avons peut-être le plus besoin dans nos consciences en tant qu’êtres humains, en tant que race humaine.

Et vous, qui n’avez pas confiance en vous et qui avez tendance à vous remettre tout le temps en question, vous êtes probablement le plus outillé.

Montrez l’exemple. Surtout, n’ayez pas peur de la responsabilité ou du poids sur vos épaules (celui de sauver le monde, tout ça…).

Individuellement, on ne peut rien faire et ensemble nous pouvons, au contraire, tout faire. Donc vous n’êtes pas seul.

Et puis c’est naturel pour vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page