Le grand ménage

Le grand ménage!

L’automne est à nos portes. Quelle merveilleuse saison pour faire le grand ménage!

Et qui dit grand ménage dit, nettoyage et élimination! Tout au long de l’année, on cumule des objets de toutes sortes, des vêtements qu’on se fait donner ou que l’on achète. 

Lorsqu’on décide de faire le grand ménage, on devrait tous faire le choix de désencombrer notre environnement en même temps. Pour notre bien-être, pour respirer davantage et pour voir plus clair.

Alors, qu’est-ce qu’un encombrement? 

Pratiquement tout ce que vous ne voulez plus, que vous n’aimez plus, ou encore, ce dont vous n’avez plus besoin. 

Toutes les piles d’objets qui sont apparues dans votre chambre à coucher, dans l’armoire, dans la penderie. Voyez-vous l’idée? 

Mais, pire encore, ça peut venir de loin, des boîtes remplies de vieilles lettres ou de cartes de souhaits, des cadeaux reçus et jamais utilisés, etc.

Et que veut dire désencombrer? 

C’est dégager un espace et se débarrasser de ce qui est de trop. Nos placards, nos armoires, la garde-robe d’entrée, le garage, nos tiroirs, etc. 

Bien souvent, avouons-le, juste de penser à le faire, ça nous démotive et nous décourage. 

Pourquoi désencombrer?

Tout a commencé lorsque j’ai déménagé dans ma deuxième maison, il y a six ans. Au début, on a fait des boîtes et plus on en faisait, plus on se rendait compte que nous avions beaucoup de surplus. 

Lorsque j’ai défait les boîtes, à mon arrivée dans ma nouvelle maison, j’ai mis de côté tout ce que j’avais en double, tout ce que je n’aimais plus et tout ce dont je ne voulais plus. 

Accessoires de cuisine, plusieurs ensembles de draps, sans compter toutes les couvertures pour le salon, les décorations accumulées depuis plusieurs années, une tonne de vêtements y sont passés. J’en ai rempli une voiture pleine. 

J’ai eu à ce moment, l’idée d’aller vendre tout ce que j’avais mis de côté au marché aux puces. Je me suis alors fait un 350 $ en une journée… WOW! Le déménagement était remboursé.

Dans mes prochains articles, je ne vous dirai pas ce que vous « devriez » faire, car vous faites ce que vous voulez avec vos possessions. Mais au fil du temps, vous constaterez qu’il y a, partout dans nos foyers, des formes d’encombrement. Parfois, nous cessons simplement de le remarquer.

Là, maintenant, je veux que vous preniez conscience des objets qui vous entourent, qui vous encombrent et que vous regardiez si vous pouvez vous débarrasser de certains d’entre eux. 

Vous verrez comme vous éprouverez un sentiment de légèreté en sortant de votre maison des sacs et des boîtes d’objets non désirés en leur disant « bon débarras! ».

Évidemment, il existe plusieurs techniques de désencombrement. Avoir un environnement bien rangé est le fruit d’un travail qui n’est pas toujours facile mais qui sera bénéfique au fil du temps et qui doit devenir une habitude. 

Au début, il est vraiment difficile de nous débarrasser de nos biens. On hésite, on se questionne si nous n’allons pas le réutiliser dans un an ou peut-être même deux. Mais vous verrez qu’avec le temps, vous allez jeter et donner des biens avec une grande joie!

Les conseils d’une pro 

Premièrement, on commence à faire le tri pièce par pièce pour ne pas s’étourdir. Et si l’on commençait par la cuisine? Vous est-il déjà arrivé d’ouvrir l’armoire de plats de plastique et que tout s’écroule vers le bas, d’ouvrir le tiroir à chaudrons et ne plus savoir lequel prendre ou de collectionner des tasses de toutes les formes et de toutes les grosseurs?

Et juste penser à faire le ménage vous démoralise-t-il totalement? 

Dans ce cas, on se met une bonne musique et l’on se donne un petit élan. On commence par les armoires du haut puis on continue les unes après les autres. Tout ce que vous n’avez pas utilisé depuis les deux dernières années doit sortir. Ce que vous n’aimez plus également, même si c’est un cadeau de la voisine. 

Vous commencez par tout sortir, vous passez un linge avec nettoyant et vous redéposez seulement ce que vous devez garder. Ensuite, on passe aux tiroirs et aux armoires du bas. Débarrassez-vous des babioles et des objets que vous avez en double. Viennent ensuite les objets endommagés. 

Même chose! Sortez et nettoyez tout avant de remettre les objets conservés. N’oubliez surtout pas le dessus des armoires… vous savez, là où on y met toutes sortes de choses inutiles.

Il se peut, au début, que votre famille ne comprenne pas votre intention. Mais pour avoir vécu l’expérience, mon conjoint a emboîté le pas rapidement et a pris la même direction que moi. Nous n’étions pas enterrés sous les objets, mais nous en possédions trop. 

Mes affaires étaient bien ordonnées, mais sachez que même beaucoup de choses classées ne demeurent rien d’autre qu’un encombrement. 

Je vous souhaite de vivre la légèreté d'un bon ménage!

Ensemble, vitaminons nos vies! Laissez vos commentaires/questions dans la boite ci-dessous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page