Le comportement sédentaire est un gros obstacle à votre niveau d’énergie!

Le comportement sédentaire est un gros obstacle à votre niveau d’énergie
Le comportement sédentaire est actuellement considéré comme un fléau. Notamment à cause de son impact nuisible sur la santé et la qualité d’énergie des gens.

Le comportement sédentaire est devenu une évidence. Faire reculer la sédentarité est aussi indispensable qu’encourager la pratique d’activités physiques.

Qu’est-ce que le comportement sédentaire?

Le comportement sédentaire fait référence à toute activité effectuée pendant les heures d’éveil. Elles sont caractérisées par une dépense énergétique inférieure à celle en position assise ou couchée.

Des exemples de comportements sédentaires courants comprennent plusieurs activités. Comme par exemple: regarder la télévision, jouer à des jeux vidéo et utiliser l’ordinateur (temps d’écran), conduire une automobile et lire.

La plupart des systèmes du corps humain ont besoin d’être stimulés. Ils le sont par la pratique régulière d’activités physiques pour se développer et fonctionner de façon optimale. On parle ici, par exemple, des systèmes musculaire, métabolique, cardiovasculaire et, aussi, du squelette.

L’ennui de notre mode de vie actuel est qu’il n’est pas assez actif pour soutenir le meilleur fonctionnement de ces systèmes. Évidemment, cela influence négativement la santé, le niveau d’énergie et la qualité de vie.

En effet, le monde moderne et technologique d’aujourd’hui encourage surtout l’utilisation de modes de transport passif (surtout la voiture). Les activités de loisirs sont principalement en position assise. En particulier, celles associées aux écrans ainsi que le travail qui est fait généralement assis.

Faisons le point : Combien d’heures passez-vous au quotidien en position assise?

Votre niveau d’activité physique est-il suffisant pour soutenir votre qualité d’énergie?

Tout d'abord, lorsqu’on parle d’activité physique, on fait référence à tout mouvement corporel. Surtout ceux produits par les muscles squelettiques, durant les loisirs ou pas, et qui provoque une augmentation de la dépense énergétique par rapport au repos.

Les activités physiques peuvent être classées en quatre domaines qui reflètent leurs objectifs:

  • Professionnelles liées au travail ou à l’école (toute action qui met le corps en mouvement).
  • Domestiques comme les travaux ménagers, l’entretien de la maison, les soins aux enfants, etc.
  • Transport actif comme la marche ou le vélo pour se déplacer (aller travailler, à l’école, faire les courses).
  • Physiques de loisirs font référence au temps libre consacré aux passe-temps actifs incluant l’entrainement physique et sportif.

D'ailleurs, les experts en matière d’activité physique, appuyés par l’Organisation mondiale de la santé (OM), recommandent un minimum de 150 minutes d’activités physiques.

Par exemple, faire de l'aérobie d’intensité modérée (essoufflé, mais vous pouvez parler) à élevée (à bout de souffle) par semaine, pour soutenir la santé.

Vous pouvez répartir cette durée en 30 minutes par jour pendant 5 jours. De plus, ces séances de 30 minutes peuvent être fractionnées en 3 sessions de 10 minutes ou 2 sessions de 15 minutes.

Faisons le point: Combien d’heures d’activités physiques effectuez-vous au total, par semaine, en combinant les quatre domaines ci-dessus présentés?

Activités physiques et comportement sédentaire

Premièrement, le temps consacré à des activités sédentaires est maintenant reconnu comme étant non seulement l’absence d’activité physique mais plutôt une gamme de comportements aux effets néfastes sur la santé, indépendants de ceux associés à l’inactivité physique.

Il faut noter que l’inactivité physique n’est pas synonyme de comportement sédentaire. Même chez les gens physiquement actifs, le comportement sédentaire peut être présent. Et il sera associé à des résultats indésirables sur la santé (diabète de type 2, maladies cardiovasculaires, la mortalité, toutes causes confondues).

Voici trois questions qui peuvent vous aider à évaluer jusqu’à quel point vous adoptez un comportement sédentaire quotidiennement:

  • Durant une journée typique, combien d’heures passez-vous en position assise, au travail, en réunion, pendant le transport motorisé?
  • Au cours d’une journée typique, combien d’heures passez-vous à écouter la télévision, à utiliser l’ordinateur, à lire ou à vous asseoir calmement pendant vos temps libres?
  • Lorsque vous êtes en position assise pendant des périodes prolongées (une heure ou plus). À quel intervalle prenez-vous une pause pour vous lever et bouger pendant deux minutes?

Est-ce que votre total aux deux premières questions est supérieur à 8h et celui de la troisième question, supérieur à 2h? Si oui, votre habitude actuelle de sédentarité est attachée à des risques considérables pour votre santé.

Faisons le point : Combien d’heures passez-vous en position assise par jour? Combien d’heures restez-vous assis par jour, sans vous lever?

Dans cette société de plus en plus technologique, c’est la santé qui en paye le gros prix. Conséquemment, au point d’impacter négativement notre niveau d’énergie, donc notre qualité de vie.

Ainsi, pour sortir de l’engrenage de la sédentarité, nous devons trouver toutes les opportunités pour nous éloigner de la dépendance à la chaise!

Ensemble, vitaminons nos vies! Laissez vos commentaires/questions dans la boite ci-dessous!

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de