Parfois la gratitude n'est pas suffisante !

Être dans la gratitude n'est pas toujours suffisant !

Je suis une grande adepte en ce qui concerne le fait d'exprimer sa gratitude. Je la pratique sur une base quotidienne. Cependant, parfois il peut être très difficile d'exprimer sa gratitude lorsqu'on en reçoit une en pleine gueule et qu'on se maintient de peine et de misère la tête hors de l'eau.

Bien sûr, je suis reconnaissante! J'ai une maison, je suis en santé, une famille et des amis que j'aime, une business qui me passionne et je pourrais continuer encore et encore. Mais je vais être honnête, je peux me sentir reconnaissante et me sentir, en même temps, malheureusement dépassée à l'occasion.

Ce sont là des moments troublants 🙂  Le genre de moment où je glisse dans un vortex contaminé qui se manifeste par une crise de panique, d'impatience ou de larmes concernant une situation avec, en bonus, une critique m'accusant de mon incapacité du moment à me sentir dans la gratitude pour tout ce que j'ai de bien dans ma vie.

Aujourd'hui, j'avais envie de vous partager mon astuce pour sonner l'alarme lorsque je vis ce genre de situations. Je vous encourage à le garder en mémoire lorsque vous serez en spirale dans ce genre de tourbillon.

La liste d'auto-appréciation

Faites une liste d'au moins douze choses que vous appréciez de vous-même. Douze choses qui ne concernent que vous, qui sont à l'intérieur de vous, uniquement de vous.

Je crois sincèrement que ceci est légèrement différent de la gratitude.

Gratitude: sentiment de reconnaissance pour des choses en dehors de soi.  Exemples: ma maison, ma famille, ma nourriture, etc.

Auto-appréciation : reconnaître des choses sur soi-même et que même si on ne se sent pas, à ce moment-là, dans la gratitude, on serait encore en mesure de les compter. Exemples : ma créativité, ma débrouillardise, ma détermination, etc.

Il y a quelque temps, je tournais dans le sens inverse de mon état habituel positif et optimiste. J'étais frustrée d'une situation qui ne fonctionnait pas pour moi.

Ma première réaction a été d'écrire dans mon journal, car habituellement mettre mes pensées sur papier m'aide énormément. Puis, après un moment, j'ai passé de l'écriture à ma liste de gratitude.

Mais aaaaaaah... je me sentais toujours contaminée. C'est là que je commence habituellement à me taper dessus !

Alors, j'ai sorti mon astuce.

Voici des choses que j'aime vraiment de moi

  1. J'aime mon authenticité;
  2. J'aime mon sens de l'humour;
  3. J'aime mon habileté de mettre des mots sur des maux;
  4. J'aime les magnifiques salades colorées que je me fais;

Vous avez compris le principe... et puis, on continue jusqu'à 12.

Mes listes d'auto-appréciation sont toujours différentes parce qu'au fil du temps, j'évolue, j'apprends et j'expérimente.  Elle change aussi dépendamment des expériences vécues récemment et de ma spontanéité du moment.

Au début, de faire une liste sur moi et ce qu'il y a de formidable en moi n'était pas une simple tâche. Lorsqu'on est dans un état contaminé, il est difficile de se sentir formidable pour quoi que ce soit.

Au lieu de cela, je laisse les petites choses remonter à la surface, telles des bulles de champagne. Des choses simples. Des choses amusantes. Des choses intéressantes. Parfois, cela conduit à des choses profondes. Mais pas toujours. Et ce n'est pas non plus toujours nécessaire.

Après que j'ai créé ma liste, je la garde avec moi afin que je puisse la lire et la relire. Si les circonstances continuent de faire rage autour de moi ou que  je commence à ruminer, je dirige toute mon attention vers ma liste d'auto-appréciation.

Je la lis à voix haute. Le fait de lire ma liste calme mon cerveau, car cela lui envoie le message : « je suis occupée en ce moment ». Et ce que je suis en train de faire est de porter toute mon attention sur ce que j'apprécie en moi et qui ne dépend pas de situations externes.

Ce qui se passe d'étonnant lorsque je fais ma liste est que je retrouve l'inspiration.

Reconnaître les choses que je préfère de moi ouvre généralement de nouvelles voies pour la résolution de problèmes pour lesquels j'étais fermée au départ.

On n'a tout simplement pas appris...

L'auto-appréciation n'est pas quelque chose qu'on nous apprend et ce n'est pas quelque chose qui nous vient naturellement pour la plupart d'entre nous.  Lorsque je pose la question à mes clients : « Dis-moi 3 choses que tu aimes de toi ? », ils sont souvent sans mot. Ils me disent des choses extérieures à eux-mêmes ou ils ressentent un malaise et me disent trouver ma question narcissique !

Je leur réponds : « Non, je ne crois pas que ça le soit. La seule personne qui sera avec toi toute ta vie, c'est toi. Ce n'est pas logique que tu t'aimes toi-même? Tu sais ce que tu aimes chez tes amis, n'est-ce pas ? Eh bien, je pense qu'il est bon de savoir ce que tu aimes sur toi aussi ».

Pour l'avoir vécu personnellement, encore aujourd'hui, je trouve cela choquant qu'on ressente que ce ne soit pas correct de s'autoriser à reconnaître ce qu'on aime de soi.  On a appris que c'était arrogant.  Je donne la permission aux gens autour de moi de non seulement y penser, mais de le dire haut et fort.

Il y a une différence entre reconnaître personnellement ce qu'on aime de soi versus s'auto-promouvoir continuellement à la recherche de reconnaissance extérieure.  Je veux que votre esprit et votre coeur soient frais de pensées et de sentiments à propos de votre incroyable beauté et unicité.

Et vous? Prenez-vous le temps de vous apprécier? Vous donnez-vous la permission de reconnaître que vous êtes fantastique?

La liste d'auto-appréciation est un merveilleux complément à une pratique de gratitude. Et j'ose dire, un outil super efficace pour vous tenir loin des courants contaminés de bavardages d'esprit lorsque vous ferez face à votre prochain défi.

C'est maintenant à votre tour... partagez-moi 3 choses que vous aimez vraiment de vous?

 

6 réflexions sur “Être dans la gratitude n'est pas toujours suffisant !”

  1. Alors ....... Trois choses que j'aime de moi .... 1 - j'aime ma créativité 2- j'aime ma sensibilité (ça c'est nouveau !) 3- j'aime quand j'ose faire quelque chose pour me sentir bien ... Même si mon ego a peur de ce que les autres vont pensés .

  2. J'aime ma créativité , J'aime la partie de moi qui est rassembleur et qui aime se connecter au gens , j'aime ma spontanéité guidé par le coeur ,j'aime mon corps pour toute les belle choses qu'il me fait vivre , J'aime ma sauce béchamel c'est la meilleur , j'aime la façon que je lis l'histoire à mon fils le soir , j'aime jouer de la musique et j'aime comment je bouge quand je danse, j'aime ....

    1. j'avais pas réaliser que j'avais déjà mis un commentaire de il y a deux ans !! Wow c'est surprenant de voir la différence entre les deux !! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page