Ce que pensent ou disent les autres de vous… n’est PAS DE VOS AFFAIRES

Ce que pensent ou disent les autres de vous… n’est pas de vos affaires !

Comme vous le savez, nous sommes tous « parfaitement imparfaits ». Et, pour beaucoup, on fait tout pour avoir la vie parfaite, la silhouette parfaite, la relation parfaite, la famille parfaite, la maison parfaite, la job parfaite, etc.

Toujours à l’affût du regard des autres et de ce besoin d’approbation ! Lorsqu’on est pris dans ce cycle, cela devient vite la plaque tournante de nos émotions, décisions, réactions et actions.

L'approbation des autres donne l’illusion d’élever l’estime de soi

On devient inconsciemment convaincus que la reconnaissance des autres est importante pour notre estime et pour l’appréciation que nous avons de nous-mêmes.

Le fait est que vous ne pourrez jamais arriver à cette perfection ou contrôler ce que les autres pensent ou disent de vous. Les gens croient des choses, les gens pensent des choses, les gens pensent qu'ils savent des choses, et les gens voient les choses comme ils le veulent et selon leur perception et leurs croyances.

Rappelez-vous que l’opinion des autres ne reste qu’une opinion et non des faits. Maintenez votre intégrité et protégez vos propres valeurs. Lorsqu'on agit selon la perception des autres, cela interfère avec notre propre intuition.

Chercher constamment l’approbation ne sert qu’à rester coincé dans ce sentiment d’être « moins que... » qui n’est qu’une croyance qui vous limite. Vous êtes plus que suffisant tel que vous êtes.

Prendre soin de soi et reconnaître sa propre valeur est notre responsabilité

Les cartes d'inspirations ou de réflexions telles que nos Cartes Nouvelle Vie peuvent vous aider à prendre soin de vous et à reconnaître votre propre valeur, car ce qui est important ici est de faire des pas et de se regarder aller. Est-ce que je suis tenté de demander l'avis des autres ?  Est-ce que je me sens mal mais qu'au fond, je viens de réaliser que c'est parce que je cherchais l'approbation de mon conjoint, de mon patron, de mes enfants et que je ne l'ai pas eue  ?

L'important, c'est de faire des petits pas, seulement un s'il le faut (pratiquer ce qu'on dit si souvent :  un pas à la fois), mais d'honorer notre valeur unique, sur une base quotidienne, oui, oui, à tous les jours, afin d’augmenter notre estime et de réduire le besoin d'obtenir l'approbation des autres.

Comment faire pour ne pas se laisser atteindre par ce que les autres pensent ou disent de nous ?

7 étapes à suivre pour réduire le besoin d'approbation

1. Identifiez si vous avez la croyance que l'approbation des autres est nécessaire pour que vous vous sentiez bien dans votre peau.

2. Identifiez quels sont les peurs derrière ce besoin d'approbation et recherchez les origines de ces peurs.

3. Faites une liste de votre beauté, de vos forces et de vos qualités.

4. Élaborez une liste d’affirmations positives qui résonnent pour vous.

5. Réfléchissez à propos de ce que vous ressentez face aux conflits. Si vous vous sentez face à un conflit, soyez affirmatif dans votre position et protégez vos valeurs. Utilisez le plus possible le « je » dans vos déclarations.

6. Répondez à la question: Qui suis-je si je fais tout pour plaire à tout le monde dans ma vie et que je ne prends pas « position » face à ce que je ressens vraiment ?

7. Dressez une liste des sujets importants dans votre vie, vous savez ceux que les gens de votre entourage ignorent, parce que vous avez peur de leur réaction. Élaborez un plan d'action par lequel vous allez systématiquement laisser savoir aux autres ce que vous croyez concernant ces sujets importants.

Restez dans le moment présent

Profitez de chaque instant en demeurant qui vous êtes, cessez de jouer le rôle d’être quelqu'un d'autre. Il est préférable, et de loin, d'être soi-même plutôt qu’une mauvaise imitation de quelqu'un d’autre. C'est là que vous devrez peut-être tout simplement suivre votre cœur et faire ce que vous jugez bon pour vous.

Alors, maintenant, direction le coeur et mêlons-nous de nos affaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page