5 alertes rouges qu’on est à la recherche d’approbation

5 alertes rouges qu'on est à la recherche d'approbation

La recherche d’approbation est une drogue qui nous fait mourir à feu doux. On devient vite « accro » et on en a besoin de plus en plus souvent et rapidement. J’ai longtemps été une « junkie » à l’approbation même si mon ego ne le démontrait pas en apparence. Oui, oui, je suis une « p’tite vite ».

Quand les autres nous définissent

Lorsqu’on a besoin d'approbation, on ne s’en rend pas compte mais... c’est qu’on renie notre identité, nos opinions, nos valeurs, en fait, QUI ON EST pour passer les besoins des autres avant les nôtres. Leurs regards et ce qu’ils pensent de nous devient plus important pour nous que notre propre vision de nous-même.

Voici le Top 5 de mon système d’alarme de comportements qui démontrent quand on est à la recherche d’approbation :

  1. Vous vous retrouvé coincé à faire quelque chose ou dans une situation que vous ne voulez pas parce que vous n’avez pas osé dire « NON ».
  2. Vous exprimez un accord (verbalement ou non) lorsqu’en réalité vous n'êtes pas d'accord.
  3. Vous vous sentez mal, en colère, inquiet, ou insulté quand quelqu'un n'est pas d'accord avec vous ou vous modifiez ou adoucissez votre position ou opinion lorsque l’autre personne a l’air de ne pas être d’accord avec vous.
  4. Vous êtes habité par le sentiment du « je n’ai pas le choix » (et puis, vous le dites souvent ce « je n’ai pas le choix ») ou encore, vous demandez la permission même lorsque ce n’est pas requis de le faire.
  5. Tout comportement qui est contraire à votre identité ou en conflit avec vos valeurs profondes, se fait généralement pour obtenir l'approbation de quelqu'un d'autre.

Pourquoi ne pas se servir du printemps qui arrive (oui, oui, je sais, il tarde…) pour faire peau neuve.

Non, non, c’est pas juste au premier de l’an (même si on se sent comme un 1er janvier lorsqu’on regarde dehors) qu’on peut prendre cet engagement de soi à soi ! Tous les moments sont bons, et ça n’en prend qu’un seul, pour transformer sa vie !

Quand j'ose ÊTRE dans toute ma puissance et que j’utilise ma force pour aligner mon corps, cœur et esprit, que je suis au service de ma mission de vie et que je pose les actions afin de réaliser ma vision, il devient de moins en moins important de savoir si j'ai peur.

Et vous ? Osez-vous ÊTRE ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page