4 astuces pour avoir le culot d'être heureux

4 astuces pour avoir le culot d’être heureux!

Est-ce que vous vous êtes déjà retrouvés dans des situations où vous aviez très, mais alors TRÈS envie de faire ou dire quelque chose, vous le ressentiez même physiquement dans votre corps, mais vous avez fini par ne pas le faire?

Moi, avant, je me retrouvais tout le temps dans ce cas de figure, dans toutes sortes de circonstances différentes. J’avais des élans, des inspirations, les ailes commençaient à s’ouvrir, je décollais presque, puis… tout s’arrêtait. Je coupais le moteur.

Et le regret arrivait irrémédiablement. « Pas grave », je me disais, « je suis jeune, j’aurai plein d’occasions ». Sauf que la vie passe… et je m’en voulais, et le sentiment d’urgence grandissait.

Des réponses...

Puis un jour, j’ai commencé à faire confiance à ce que je ressentais, percevais et comprenais (j’aurais bien aimé rajouter à la fin de cette phrase une belle déclaration grandiose « et ce jour-là ma vie a changé » mais en réalité c’est quand même bien progressif 🙂 ).

En d’autres termes, j’ai trouvé un moyen d’intégrer plus profondément ce qu’enseignent depuis toujours les êtres les plus sages de ce monde : écouter son intuition, oser suivre ses élans, prendre sa place. . . avoir le culot d’être soi!

J’ai trouvé mes réponses dans la science avancée, qui explique et rend logiques les grandes déclarations comme « tout le monde a le droit au bonheur », ou « la joie est votre nature », ou encore « si vous en rêvez, c’est que c’est fait pour vous ».

Et c’est vrai, pensez-y : l’être humain est créé par la Nature, et le propre de la Nature est de grandir, se développer en toute liberté et prendre toute sa place sans se limiter. N’est-ce pas ce que font les plantes, les animaux et même les enfants?

Et si c’était le cas...

- si vous étiez totalement libre de vous développer comme vous le sentez;
- si vous aviez le réflexe d’aller automatiquement vers ce que vous aimez, ce qui vous donne un sentiment de bonheur, de liberté, de joie. . .;
- et si faire quelque chose par obligation ou par peur ne vous venait même pas à l’idée, tellement ce serait contraire à votre nature?

Si, en gros, vous n’aviez aucune limite et uniquement de l’amour dans votre cœur... comment votre vie changerait-elle?

Alors voilà mes 4 astuces pour oser :

1. Trouvez quelque chose qui, à vos yeux, appuie solidement la théorie que le bonheur est naturel pour vous : parlez aux personnes heureuses que vous connaissez, écoutez des conférences, lisez des livres… Ne vous privez pas de cette nourriture « spirituelle », tout être humain en a réellement besoin;

2. Réfléchissez à ce qui serait pour vous la source de tout le reste : quel objectif qui, si vous arriviez à l’atteindre, vous garantissait-il la réalisation de tous vos autres objectifs? Votre but suprême. C’est entre vous et vous, et vous pouvez considérer que c’est la meilleure chose (ou état, ou réalisation, etc.) qui existe pour VOUS dans tout l’univers;

3. Tous les matins, et si possible plusieurs fois par jour, rappelez-vous cet objectif, souvenez-vous du fait que ce soit POSSIBLE pour vous et que vous y croyez (grâce notamment au 1er point de la liste). Passez quelques minutes à y penser, à ressentir le bien-être que ça vous procure, émotionnellement, mentalement ET physiquement dans votre corps;

4. Et, pour « boucler la boucle », il est absolument nécessaire d’accepter les moments difficiles, les coups de mou, les émotions négatives, et tout autres ressentis qu’on peut avoir… donner un droit de parole à cette partie de nous à qui, oui, il arrive de souffrir. Elle sera une aide irremplaçable sur le chemin.

Je me suis rendu compte avec mes clients que tout le travail s’organise autour de ces quatre axes.

Savoir comment ça marche, savoir ce qu’on veut, rester focalisé dessus tout en prenant en compte tout ce qui compose le moment présent.

Alors, joyeux élans et osez bien!

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page