Travailler plus pour gagner plus, vraiment ?

Travailler plus pour gagner plus, vraiment ?
Faites-vous comme moi partie des personnes qui, dès leur jeune âge ont acheté l’idée qu’il faut travailler fort pour réussir ?

C’était ce que mes parents croyaient et ils étaient tous les deux des travailleurs acharnés. Pourtant, je ne crois pas qu’ils aient jamais eu l’impression de réussir, du moins pas financièrement.

Vous travaillez probablement d’arrache-pied en espérant faire prospérer votre petite entreprise. En y pensant bien, si c’était vrai que ceux qui bossent le plus dur réussissent le mieux, vous seriez probablement millionnaire n’est-ce pas ?

Je ne suis pas en train de dire qu’il faut se croiser les bras en attendant que la manne tombe du ciel. Au contraire! La persévérance dans une série d’actions bien orchestrées crée un momentum qui débouche sur des résultats.

Cependant, dans les moments où vous vous retrouvez en train de travailler trop avec des résultats insatisfaisants, il est très utile de vous demander : « Est-ce que je suis en train de m’activer en ce moment ou est-ce que je suis en train de faire les bonnes choses ? »

En me posant cette question, j’ai découvert quelques éléments improductifs que je m’applique à extirper de mes habitudes de vie d’entrepreneure :

Les distractions

Celle qui me fait perdre le plus de temps, c’est de prendre souvent mes courriels. Pour d’autres ce peut être la radio, les journaux, les appels impromptus, les discussions futiles.

En vous consacrant à ces activités, ne seriez-vous pas en train de repousser des tâches importantes que vous n’êtes pas à l’aise de faire parce qu’elles sont nouvelles ou représentent un défi ?

Le perfectionnisme

C’est probablement celui qui me gruge le plus de temps! J’essaie de me souvenir que l’important n’est pas la perfection mais la livraison.

Je veux tellement faire les choses « comme il faut »!

Bien sûr que ce qui mérite d’être fait mérite d’être bien fait, mais attention, quand ça vous porte à douter de vous-même, à devenir anxieuse ou à repousser continuellement un délai, le perfectionnisme est en train de nuire à votre succès

La précipitation dans l’action

Que diriez-vous de démarrer votre voiture et de partir à toute allure avant d’avoir enlevé une grosse couche de neige accumulée sur votre pare-brise ?

C’est un peu ce que nous faisons lorsque nous oublions l’importance de voir clair avant de démarrer une tâche, une journée, une semaine, une année.

Répondre à des questions comme « Qu’est-ce que je veux créer en faisant cela ? Quelles sont les manières les plus efficaces de créer cela ? », voilà des minutes bien investies car elles peuvent vous faire économiser énormément de temps.

Le manque de focus

Commencer un nouveau projet, puis un autre, puis encore un autre… et à, chaque fois, devoir recommencer au début parce que vous avez oublié où vous en étiez… vous connaissez ?

Un des plus sages conseils qu’on m’ait donné à ce sujet c’est de me concentrer sur un projet à la fois. C’est beaucoup plus productif!

Garder plusieurs dossiers sur mon bureau

Il n’y a rien comme un bureau encombré pour vous donner l’impression que vous êtes débordée de travail. Cela vous donne une impression de lourdeur et amène de la confusion.

L’impact de tout cela ? Une grande perte de la précieuse énergie dont vous avez tant besoin pour mener à bien tout ce que vous avez à faire!

Trop donner

Je crois au marketing du don. Écrire des articles, des E-books, donner de webinaires gratuits, voilà autant d’activités auxquelles je consacre du temps.

Oui, il est indispensable de donner pour établir un contact avec vos clients potentiels et pour nourrir le contact avec vos clients actuels. Etre en affaires, c’est une question de relations. Par contre, trop, c’est comme pas assez.

Lorsque le déséquilibre se crée entre le donner et le recevoir, vous êtes sur une pente dangereuse !

En tant qu’entrepreneure, pour vivre de votre activité, vous avez besoin qu’elle soit rentable. Autrement, vous devrez renoncer à votre rêve et chercher un emploi.

Raison de plus pour être très consciente de l’importance, chaque jour, de mettre en priorité des activités génératrices de revenus.

Bryan Tracy, grand spécialiste en gestion du temps suggère que nous nous posions souvent cette question : « Quelle est la manière la plus valable d’utiliser mon temps en ce moment même ? »

Cela vous permet d’identifier ce que vous pouvez faire de mieux en ce moment, puis à le faire, et à faire seulement cela et à le faire jusqu’à ce que ce soit complété.

Voilà, j’ai voulu partager cette réflexion à toutes celles d’entre vous qui se disent « Il faut absolument que je crée ma liberté de temps! »

Et vous, comment allez-vous créer votre liberté de temps ?

Aline Tardif

Aline est une véritable amplificatrice de puissance. Coach professionnelle certifiée depuis 1998, elle est spécialisée dans l’art de vous aider à entrer puissamment en relation avec vous-même, avec les autres et avec vos ressources (temps, énergie et argent). Ainsi vous mettez votre potentiel en action et vivez confiante, heureuse et libre comme vous le méritez. Femme d’action passionnée, à l’énergie contagieuse, elle agit également comme formatrice, superviseure de coachs et conférencière. Pour en savoir plus, visitez son site au www.alinetardif.com

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar