J’ai chaud, j’ai chaud !

J'ai chaud, j'ai chaud
J’ai chaud, j’ai chaud ! Est-ce que cette expression est devenue familière dans votre bouche ?

La cause est une baisse des niveaux d’œstrogène. On associe souvent la ménopause à un arrêt progressif de la production de progestérone et d’œstrogène.

Il s’agit d’un mythe entourant la ménopause car nous avons besoin de ces hormones pour vivre et donc le corps en produit ailleurs mais en moindre quantité.

J’ai subi longtemps ces chaleurs dérangeantes, qui se pointent dans les plus mauvais moments, sans avertir. Je me suis sentie gênée, inconfortable et impuissante.

Je me suis retrouvée à expliquer régulièrement à mes clients que j’avais une chaleur quand mes joues s’empourpraient et que des gouttes perlaient.

Le rire m’a aidé à accueillir cette étape dans cette transition où mon corps devait retrouver un équilibre hormonal.

La danse des œstrogènes

Nous avons 3 sortes d’œstrogènes qui sont produites à des moments différents.

Et cette danse inclut un autre partenaire, la progestérone car, la baisse de progestérone en début de périménopause implique souvent un excès d’œstrogène avec son cortège de symptômes dont les fibromes, les menstruations abondantes, les sautes d’humeur, la prise de poids, la confusion mentale.

Les 3 partenaires :

Estradiol : 80% de la puberté à la périménopause
Estriol : 10% – présent pendant la grossesse principalement
Estrone : 10% – plus présent à la ménopause

L’estradiol est principalement sécrété par les ovaires et l’estrone à partir de la graisse. La baisse des niveaux d’estradiol laisse la place à l’estrone qui serait responsable de l’aggravation de certains symptômes associés à la ménopause.

Ces symptômes tels que les bouffées de chaleur, les humeurs instables, la mémoire moins fiable et l’insomnie.

L’estrone, dans son bon côté, diminue la perte osseuse et peut être transformé en estradiol.

Saviez-vous que l’intestin produit de l’œstrogène et de la progestérone ?

Cette production est cependant tributaire de la bonne santé des intestins selon les nouvelles recherches sur le microbiome intestinal.

Les glandes surrénales font partie des relais prévus pour assurer un équilibre hormonal à la ménopause. Si vous arrivez à l’étape de la ménopause avec vos glandes surrénales fatiguées, la transition sera beaucoup plus ardue.

L’estradiol a des effets bénéfiques sur le cerveau, les os, la peau et le foie. C’est un antioxydant qui protège le corps des radicaux libres et de leurs effets nocifs. Il aurait plus d’impact que les vitamines E et C combinées.

Le système cardiovasculaire, les os et le cerveau ont tous besoin de niveaux adéquats d’œstrogène.

Les indispensables à surveiller pour un équilibre maximal:

  • Alimentation : éviter la présence de graisse abdominale productrice d’estrone
  • Quantité suffisante de vitamines et minéraux dont le complexe B, magnésium, vitamine E, vitamine D et Oméga 3
  • La bonne santé des intestins : pour éviter l’inflammation qui perturbe la production des hormones nécessaires à votre bonne santé
  • La consommation excessive d’alcool, de café et de sucre
  • Revoir votre gestion du stress et surtout les causes du stress dans votre vie pour faire les changements nécessaires afin d’offrir du repos à vos glandes surrénales
  • Eviter les xénoœstrogènes – produits chimiques synthétiques qui imitent les œstrogènes qu’on retrouve dans environ 700 produits que nous utilisons à tous les jours – ex : les cosmétiques
  • L’exercice physique est bon pour la santé hormonale mais pas un entraînement extrême

J’adhère totalement à la croyance que « la meilleure médecine est dans l’assiette ». Nous avons du pouvoir à partir des choix que nous faisons.

Utilisons ce pouvoir sans modération !

Rita Payeur

Rita Payeur, fondatrice de Maturessence et travailleuse sociale, guide les femmes à vivre l’étape de la ménopause comme une phase naturelle de transformation. Elle a navigué à travers les défis de la ménopause. Pour elle, la transformation de la chenille en papillon est une métaphore riche d’enseignements qu’elle a adaptée pour guider les femmes à traverser les étapes physique, émotionnelle et spirituelle de cette transformation afin qu’elles puissent réclamer la meilleure part de leur vie.
Visitez son site au : www.maturessence.com