4 façons d’expérimenter l’amour inconditionnel!

4 façons d'expérimenter l'amour inconditionnel !
En grandissant, j’ai souvent prétendu que ma vie était un film, et j’ai créé de nombreuses situations maladroites en essayant de forcer la vie réelle à ressembler à film d’amour.

Honnêtement, je me suis bien plus retrouvée dans des comédies ou des drames!!!!  🙂  Dans les films, tout est si intense, électrique et passionnant.

Ils ne s’intéressent pas simplement les uns aux autres; ils s’adorent. Ils ne font pas que se fréquenter.

Ces personnages ont une avalanche d’aventures. Une tonne de souvenirs remplis de promenades en chevaux sur le bord de la mer, de balades, main dans la main, et ils transpirent le bonheur avec un fabuleux baiser sous la pluie.

C’est le genre d’amour que je voulais… intense, toujours excitant et surtout jamais décevant. Et je vous jure que j’étais prête à « fake it until I make it ».

Mes manques

Pendant longtemps, je choisissais des hommes qui ne voulaient pas s’engager et ne se souciaient pas de moi. J’étais attiré vers un grand nombre d’hommes comme ça à l’époque. Ma réponse au désintérêt? Le défi de relever le défi…

Je me souviens d’une fois où j’avais dit à un de ces hommes que je pensais que nous ne devrions plus nous voir. J’espérais en fait qu’il aurait mis son doigt sur mes lèvres pour me faire taire. Puis, il m’aurait embrassé après avoir réalisé quelle énorme erreur ce serait que de me laisser aller.

Cela ne s’est évidemment pas produit mais j’avais tellement l’espoir d’une fin cinématographique. Je me suis levée et je suis partie et il n’est rien arrivé… absolument rien!

Depuis, je me suis rendue compte que je portais mon focus sur l’amour à la Hollywood parce que j’essayais de combler un vide massif découlant de ma faible estime. Et j’ai inconsciemment repoussé les hommes avec mes besoins, mes comportements conditionnels et mon manque de conscience.

La grande leçon

J’ai également appris que l’amour à l’eau de rose diffère de l’amour inconditionnel. Je devais être en relation avec moi d’abord et commencé à m’aimer si jamais je voulais expérimenter l’amour inconditionnel!

L’amour inconditionnel débute à l’intérieur de soi puis par la suite, il se transmet à l’extérieur. Cela demande bien sûr de l’engagement, de la bienveillance et du lâcher-prise. Il comporte à la fois des hauts et des bas, des moments extraordinaires et ordinaires.

Et ce n’est pas seulement réservé à nos relations amoureuses. L’amour inconditionnel nous incite à tenir une porte pour un étranger, à tenir les cheveux d’une amie quand elle lutte contre le cancer, et à tenir la main d’un parent à son dernier souffle.

Tout part de l’amour. Avec différentes couleurs, bien sûr, mais néanmoins de l’amour.

Ceci étant dit, j’expérimente de plus en plus l’amour inconditionnel, différent de celui dans les films, mais tout autant magique et transformationnel.

Le genre d’amour qui crée un monde si beau que nous n’avons pas besoin de fantasmes d’évasion. Le genre d’amour qui nous remplit avec quelque chose de bien plus grand que la luxure et l’euphorie.

C’est quelque chose que nous pouvons tous expérimenter avec ces quatre façons et ce faisant, créer un monde meilleur, plus aimable et plus aimant.

Comment expérimenter l’amour inconditionnel

 

1. Voir le bon chez les autres

Dans un monde où nous sommes constamment bombardés de mauvaises nouvelles, il est facile de devenir blasé. Il est tentant d’assumer le pire chez les gens et de vivre protégé derrière une armure.

Mais quand on cherche constamment le pire chez les autres, on rate le meilleur.

Même Scrooge a vécu une transformation qui changea sa façon d’interagir avec le monde. Si nous voulons voir un monde de beauté, d’espoir et de bonté, nous devons être prêts à chercher le bon.

Cela ne signifie pas que nous devrions ignorer les réalités, parfois difficiles, de la vie. Pour créer un changement positif, nous devons d’abord reconnaître ce qui doit changer.

Alors, gardons nos yeux et notre esprit ouverts pour toutes ces occasions possibles de transformation. Les gens font de bonnes choses tous les jours. Si nous voulons nourrir un cœur aimant, nous devons les reconnaître et les apprécier.

 

2. Inspirez le meilleur chez les autres

Nous sommes plus susceptibles de voir le meilleur chez les autres si nous visons proactivement et consciemment à les inspirer. J’avoue que ce n’est pas toujours facile à faire.

Les visionnaires sont des gens très attirants et charismatiques. Vous savez, le genre de personnes qui mettent les autres avant les bénéfices et pour qui l’intégrité est plus importante que la notoriété.

Lorsqu’une personne se tient debout pour quelque chose qui lui profite non seulement à elle mais au monde en général, elle touche quelque chose de profond en nous.  Et cela nous motive à donner du sens à notre vie et à se consacrer à des objectifs pouvant créer un monde meilleur.

Choisissez une cause. Enveloppez-la de votre amour. Aspirez à faire une différence, peu importe grande ou petite, et vous ferez cette différence.

 

3. Surveillez votre ego

Généralement, dans les meilleurs films, le personnage principal commence par un désir basé sur l’ego. Il veut un certain travail, la vengeance, l’amour ou l’admiration. Finalement, il réévalue son objectif afin de mieux servir et de connecter avec les autres.

Nous avons tous des buts et des ambitions, et cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas spirituels. Pour certains d’entre nous, ces ambitions seront peut-être plus de gagner leur vie que de se faire un nom.

En tant qu’être humain, nous sommes toujours à la recherche d’un « feeling ».  

On espère peut-être se sentir digne, valorisé ou important. Mais vous l’avez sûrement expérimenté, on part à la conquête d’un objectif et souvent, lorsqu’on réussit, on ressent quand même un sentiment de vide. Souvent même encore plus grand!

Pour se sentir vraiment satisfait, nous devons fixer des objectifs qui reflètent non seulement ce que nous voulons gagner, mais ce que nous voulons donner.

J’avais l’habitude de penser « on reçoit ce qu’on donne » mais je sais maintenant que cela signifie que le don lui-même est ce qu’on reçoit. Si vous avez déjà connu une joie profonde après avoir aidé quelqu’un d’autre, vous savez très bien ce que je veux dire.

 

4. Croyez en l’amour et aimez-vous

Dans les films, le personnage principal ne croit souvent pas à l’amour dès le départ. Mais au fil du temps, il s’ouvre à la possibilité de l’amour à nouveau, même s’il a peur, qu’il a été blessé ou trahi.

Puis il y a ceux qui commencent leur voyage obsédé par la découverte de l’amour, tout comme mon ancienne moi, seulement pour réaliser qu’ils ont d’abord besoin de guérir et d’apprendre à s’aimer.

Nous avons tous été blessés d’une façon ou d’une autre par l’amour, et la plupart d’entre nous ont appris à repousser les gens ou à s’accrocher à eux dans la tentative de diminuer leur douleur.

Le véritable amour n’est pas fondé sur les peurs ou les besoins. Il ne s’agit pas de gens brisés qui se complètent. Il s’agit de venir à l’autre le plus guéri et entier, prêt à partager et grandir mutuellement.

Pour éprouver l’amour inconditionnel, nous devons laisser aller la façon dont nous avons été blessés dans le passé. Aussi, nous devons nous aimer assez pour croire qu’il y a des gens qui nous traiteront avec soin, bonté et respect, si seulement nous leur en donnons la chance.

Et nous devons absolument croire que nous sommes dignes de ce genre d’amour en nous traitant de la même manière, et en laissant aller les gens qui ne le font pas.

Une vraie cinéphile !

Comme vous avez pu le constater, j’adore le cinéma ! J’aime toujours penser à ma vie comme à un film, mais pas parce que j’attends de marcher vers le soleil couchant avec mon amoureux.

Je pense à ma vie comme à un film parce que je veux être inspiré. Je veux être gentille, je veux voir le meilleur chez les gens, et je veux faire ma part pour créer le genre un monde où nous nous inspirons tous le meilleur de chacun.

Ainsi, le but n’est pas d’avoir une fin heureuse. C’est beaucoup plus de vivre une histoire heureuse. Et cela commence avec la façon dont nous donnons et recevons l’amour.

Comment expérimentez-vous l’amour inconditionnel ?

Céline Legault

Céline, auteure, chroniqueuse, conférencière, coach professionnelle certifiée et spécialiste de la colère. Son livre La Colère m’a sauvé la vie – Cessez de la refouler et faites-en votre alliée a été très bien reçu en plus de bénéficier d’une grande couverture médiatique. Avec son sens de l’humour, sa façon colorée et sa facilité à dédramatiser, elle vitamine nos vies par son expertise dans le plaisir et la spiritualité tout en autorisant l’authenticité et la liberté d’être pour chacun.

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Audrey Veillette
Invité

Le timing de ton article est surprenant ! j’ai justement écouter un film d’amour la semaine dernière et je suis venu super triste à la fin ….non pas parce que la final du film était triste en soi ,bien au contraire ça finissait super bien …trop bien 😉 tellement que j’étais plutôt triste de réaliser que ça ne ce pouvais pas une histoire d’amour comme ça. Dommage quand même 😉 alors je ne peux que travailler ma façons de recevoir et de donner l’amour 🙂 merci Céline ! J’aime ton article !

wpDiscuz